Les Témoignages des enseignants du CEUM

 

Écrit des enseignants du CEUM au Président de l'UT2J

 

Les professeurs du Centre Universitaire de Madrid tenons à réaffirmer l’importance et le rôle joué par le CEUM auprès des étudiants français venant de L’Université Jean Jaurès de Toulouse.  

Les étudiants inscrits dans le centre entrent en contact avec l’enseignement universitaire espagnol tout en suivant leur cursus français. Ils ne peuvent que s’enrichir d’une double approche dans un cadre incomparable d’échange franco-espagnol comme est l’Institut Français de Madrid. Il est évident que les étudiants ne pourraient avoir accès ailleurs à ce type d’enseignement.  

D’autre part nous souhaiterions mettre l’accent sur la bonne marche du CEUM depuis l’année universitaire 2015-2016. On ne peut que se réjouir de la visibilité que le Centre a actuellement au sein  de L’Institut Français de Madrid.  

Le directeur du Centre M. Pérez Bazo et son assistante administrative Mme de Prunelé peuvent être à l’écoute des étudiants et des professeurs grâce au bureau administratif digne de ce nom, installé au 2ème étage avec horaires précis d’ouverture et de fermeture, ce que nous n’avions jamais connu auparavant, chose assez surprenante pour un centre universitaire.  

En outre, cette présence se voit renforcer par la page web que nous vous invitons à consulter, page web conçue par M. Pérez Bazo où le centre est présenté, les emplois du temps des professeurs et étudiants, le calendrier universitaire ainsi que les activités et rencontres prévues.  

Nous aimerions donc manifester notre gratitude au directeur du Centre ainsi qu’à son assistante pour leur engagement et leur travail auquel nous continuerons à contribuer avec notre effort et notre collaboration. Cependant malgré les améliorations déjà citées et la satisfaction exprimée par les étudiants du CEUM, nous regrettons et dénonçons de nombreuses entraves dont nous sommes victimes et qui entachent le bon fonctionnement et la réputation du Centre.  

En effet certains professeurs travaillant dans le Centre depuis au moins deux ans et ayant remis en temps et heure voulus un contrat de travail ont eu la mauvaise surprise d’apprendre qu’ils n’étaient même pas sur la feuille SAGHE, ce qui a priori entraînerait un non-paiement de leur service. Fait d’autant plus surprenant que depuis deux ans et ce pour la 1ère fois les CV ont été validés par la commission CSQ de l’UFR de langues.  

Nous voulons signaler également des irrégularités et des retards de paiement depuis l’année universitaire 2015-2016 (des professeurs n’ont été rétribués qu’en août).  

Du point de vue pédagogique, nous devons vous faire savoir que les modalités d’évaluation n’ont été transmises par Toulouse au CEUM que 15 jours avant la période des examens, ce qui évidemment suppose une surcharge de travail pour les professeurs qui ont dû réajuster leurs examens au dernier moment.  Situations que nous aurions pu éviter si Toulouse avait fourni au corps enseignant de Madrid le code d’accès au site ENT.  

Ceci dit grâce au dévouement des professeurs et de la direction du Centre, les deux années universitaires passées se sont déroulées avec succès et gratitude des étudiants comme en témoigne leur lettre dont vous avez déjà pris connaissance. En espérant que ces difficultés ne seront plus à l’ordre du jour pour les prochaines années universitaires et que le Centre pourra compter sur le soutien et l’investissement institutionnel de L’Université Jean Jaurès, Veuillez agréer, Monsieur le Président de L’Université, l’assurance de notre sincère dévouement.   Les professeurs du CEUM

Les Témoignages des étudiants

Lettre des étudiants du CEUM / LEA (2016-2017)                                                   au Président de l'Université Toulouse - Jean Jaurès

                   Madrid, le 26 Avril 2017

 

Monsieur le Président

Université de Toulouse Jean Jaurès

5, allées Antonio Machado

31058 Toulouse Cedex

France

 

 

Monsieur le Président de notre université,

 

            En tant qu’étudiants de LEA du Centre d’Études Universitaires de Madrid, CEUM, nous souhaitions vous remercier de nous avoir permis de passer une année à Madrid, au sein de cette institution.

 

Nous avons pu profiter de la bonne qualité des installations, d’un accueil chaleureux de la part de l’Institut Français, ainsi que de son offre culturelle. De même, notre directeur Mr Perez Bazo, et son assistante Amélie de Prunelé étaient toujours présents lorsque nous avions besoin d’eux, et ils ont toujours fait en sorte de répondre à nos besoins.

 

Grâce à la petite taille de notre groupe, nous avons reçu un enseignement que jamais nous n’aurions pu avoir à Toulouse, ce qui nous a permis de faire beaucoup de progrès, notamment en langues, outre les bénéfices de l’immersion.

 

De plus, nous avons découvert une autre pédagogie, tout aussi efficace que la pédagogie française, si ce n’est plus, grâce à nos formidables professeurs espagnols.

 

Nous recommandons fortement aux élèves de saisir cette opportunité. Ils passeront une année inoubliable, dans une ville à l’atmosphère internationale, pleine de possibilités. Nous espérons que d’autres pourront, comme nous, vivre cette expérience.

 

Nous vous prions d’agréer l’expression de nos sentiments les plus distingués.

 

Les élèves du CEUM de LEA (2016 – 2017) :

Alexia DELFOSSE, Florine MORILLO, Célia VALETTE, Emmanuel GARCIA SANTA, Victor JULIER, Elsa DECOMBE, Marine SEPET, Fabien GUILHOT, Clara SCHRICKE.   

 

 


Lettre des étudiants de LLCE au Président de l'UTJJ. Mai 2017

 

  

Promotion LLCE du CEUM 2016/2017

Calle Marqués de la Ensenada, 12

28004 Madrid  

                                                                       Monsieur le Président Université de Toulouse Jean Jaurès

                                                                       5, allées Antonio Machado 31058 Toulouse Cedex  

 

Madrid, le 8 mai 2017

 

Monsieur le Président,  

 

Notre promotion LLCE du Centre d’Études Universitaires de Madrid (CEUM) souhaite vous faire part de l’inoubliable année qu’elle vient de passer à Madrid et souhaite par la même occasion vous remercier de nous avoir permis de venir étudier au CEUM.

 

Grâce à notre directeur Monsieur Perez Bazo, ainsi qu’à l’aide précieuse de son assistante Amélie de Prunelé, qui étaient toujours à notre écoute et toujours prêts a nous aider, nous avons pu passer notre année dans des conditions particulièrement favorables à la réussite de nos études. Le fait d’avoir une permanence de secrétariat sur place pour répondre à nos besoins est très rassurant lorsque nous sommes loin de notre université d’origine. De plus, nous avons bénéficié d’un accueil chaleureux de l’Institut Français, qui, en plus de nous accueillir dans ses locaux, propose également des activités culturelles intéressantes. 

 

Au-delà des avantages que l’immersion a apporté à chacun d’entre nous, les conditions privilégiées dont nous avons bénéficié cette année, c’est-à-dire le petit nombre d’étudiants dans notre classe, ainsi que nos professeurs espagnols qui ont tous été absolument géniaux avec nous, nous ont permis de faire énormément de progrès en espagnol. 

 

 Ces conditions d’études n’étant pas possibles à Toulouse, à cause du grand nombre d’étudiants, nous conseillons vivement aux étudiants de saisir leur chance de venir passer une formidable année au CEUM. Madrid est une ville à l’atmosphère extraordinaire par sa diversité cosmopolite et nous souhaitons profondément que d’autres étudiants après nous puissent la découvrir et  vivre cette expérience unique. 

 

Nous vous prions d’agréer l’expression de nos sentiments distingués.  

 

 

Les étudants du CEUM de LLCE, promotion 2016/2017 : Mélissa Alonso, Inès Baudot, Pablo Colina, Anne-Chelsea Cornet, Ines De Armas, Jamal Iachi, Lysette Loueckhote, Martha Lafont, Maëva Martinel, Justine Mercui, Maïlys Polo Calvo, Jeanne Puybouffat, Célia Roca, Lisa Saint.


Pablo Colina, LLCE3, 2016-2017

A diferencia de una universidad pública francesa, en el CEUM tuvimos la suerte de ser un pequeño grupo de diez estudiantes en el primer semestre y catorce en el segundo semestre del curso académico 2016-2017. Las clases se convirtieron en clases personalizadas con un contacto mucho más directo y humano con los distintos profesores. Profesores que no nos dejan olvidar la importancia del bilingüismo ya que muchos de ellos son franceses o estuvieron en contacto con la cultura francesa. Los demás, profesores españoles, nos permitieron oír el acento -o mejor dicho, los acentos- de España y aprender nuevas palabras, coloquialismos, dichos, etc. A primera  esto no tiene mucha diferencia con la Universidad en Toulouse, pero el simple hecho de pisar Madrid, pisar España, cambia toda la dinámica. Los lugares leídos en los libros que construyen los programas cobran vida, las películas estudiadas en clase se convierten en algo mucho más real al ver lugares, calles y construcciones familiares, la historia se ve de frente, la arquitectura habla por sí misma, refleja las distintas épocas estudiadas durante las clases...

Celia Roca, LLCE3, 2016-2017

Balance de la estancia lingüística en Madrid

 

En conclusión puedo decir que he pasado un año maravilloso en Madrid y que nunca olvidaré. Me encanto la ciudad, la gente, el CEUM. Recomendaré a cualquier persona que tenga ocasión de estudiar un año fuera de Francia que lo haga en Madrid. Fue una experiencia muy rica, me permitió mejorar mi español. Lo más difícil fue encontrar un alojamiento al principio de mi estancia. Pero una vez mi habitación encontrada no tuve ningún problema. Compartí un piso con cuatro chicas de mi misma edad, tres españolas y una inglesa, lo que me permitió encontrar gente y desarrollar nuevas amistades. La única palabra que me viene para resumir el año que ya acaba es: ¡Inolvidable!

Rosalie da P., LEA3, 2014-2015

Il y a un an j'étais au même stade que vous : partir ou ne pas partir à Madrid? Et pour le moins que je puisse dire, c'est que je n'ai aucun regret d'être venue!!!! Vous étudierez les mêmes matières qu'au Mirail, et cela vous permettra en plus d'améliorer votre espagnol, d'améliorer n'importe quelle matière appliquée. Sans compter que vous serez en petit groupe, et avec des profs supers, ce qui, croyez-moi, compte beaucoup en L3! Cette année à Madrid fut définitivement l'une de mes meilleures années, la ville est magnifique, un temps plus ensoleillé qu'à Toulouse, des rencontres inoubliables, des sorties inoubliables! La vie est beaucoup moins chère qu'à Toulouse... Bref, que des points positifs pour ma part! Conseil : n'oubliez pas de demander la bourse Midi-Pyrénées cela aide beaucoup! Tentez votre chance! Pourquoi pas vous? ;)


Claire N., LEA3 / 2014-2015

Estudiar en el CEUM os aportará varias cosas! Es una oportunidad de estudiar en condiciones increíbles con profesores accesibles en un grupo de personas restringido. Es una oportunidad para mejorar tu nivel en español pero también para mejorar en cualquier otra asignatura de LEA. Es un año para madurar su proyecto profesional y sus proyectos personales. Vivir en Madrid es descubrir una cultura particular que os ensenará a aprovechar de la vida como nunca. Descubrir una nueva cultura es abrirse la mente, es hacer frente a la vida de manera diferente, es cambiar. Vivir en Madrid es encontrar a muchas personas, no solo españoles sino también chinos, ingleses, americanos etc. Es hacerse amigos para toda la vida! Vivir en Madrid es vivir en una gran ciudad dinámica donde el verbo aburrirse no existe. Esa experiencia es descubrirse a sí mismo, no puedo contaros todo, tenéis que verlo y vivirlo! Ouvrez-vous ces portes, n'hésitez pas, foncez!


Sarah Z., L3, 2014-2015

Découvertes, rencontres, fous-rire, épanouissement intellectuel et beaucoup de progrès quant à l’espagnol ; c’est ce que l’année au CEUM t’offrira à toi aussi, sans aucun doute. Une année qui marquera aussi bien ton projet universitaire (il est essentiel de partir à l’étranger pour qui souhaite étudier et/ou enseigner une langue), que ta mémoire. Une année où tu découvriras une culture très riche, une ville mondiale qui regorge de musées et de centres culturels (dont tu auras très souvent l’entrée gratuite), de théâtres, d’opéras et… aussi de plein bars pas chers! Une année où tu suivras des cours super intéressants, dispensés par des profs qui te passionneront parce que ce sont eux-mêmes de brillants passionnés. Ils seront certes parfois exigeants - il s’agira quand même de valider ta licence ;) - mais toujours à l’écoute au moindre problème, loin des amphis bondés de la fac, ouverts d’esprit, et surtout touchants ; « humains ». Si je pouvais donner quelques petits conseils, je te dirais qu’en plus du travail à fournir pour valider l’année, c’est vraiment très (très) enrichissant de vivre en colocation avec des hispanophones. Il y a plein de sites très bien faits comme Idealista.com qui t’aideront à trouver la colocation dont tu rêves à des prix plus que raisonnables. En plus de ça, si tu peux, essaye de voyager un petit peu à travers l’Espagne. Le covoiturage y est très populaire et te permettra de te rendre aux quatre coins de ce beau pays et d’apprendre encore plus de choses (ce serait dommage par exemple de passer un an en Espagne sans passer par la belle Andalousie !) En bref ; saisis sans plus tarder cette occasion d’en prendre plein la vue, d’apprendre un tas de choses, de progresser de façon considérable en espagnol, de valider ta licence dans les meilleures conditions de travail et de faire de superbes rencontres !!


Vous voulez témoigner ?

Écrire commentaire

Commentaires : 0